http://petrouschka.cowblog.fr/images/bannierev91618.jpg

We can whisper things

Vendredi 27 novembre 2015 à 19:00

J'ai pris conscience, enfin, que même si je suis quelqu'un de compliqué (il faut bien l'avouer),
ma vie n'a pas forcément à l'être, elle.
Je peux être moi, avec mes contradictions et mes paradoxes,
Je peux être moi, avec mon histoire et mes erreurs,
Je peux être moi, avec mes complexes et mes insécurités...
Et quand même rencontrer des gens qui m'apprécient comme ça.

Je suis un peu cassée,
mais ça ne fait pas de moi quelqu'un de moins important que les autres, je crois.
Il y a quelqu'un, par ici, qui a déjà réussi à me faire réaliser ça.
Et je crois qu'il ne le soupçonne même pas.

"Je ne pensais pas qu'on pouvait manquer de confiance en soi à ce point."

J'ai l'impression d'avoir passé ces dernières années à m'excuser pour ce que j'étais,
pour qui j'étais, et pour ce que je faisais.
Et pourtant, à première vue, ce n'est pas si mal, si ?
Enfin, je crois... Du moins, c'est ce qu'il me fait croire. Et j'ai envie d'avoir confiance. Encore.
Il me donne envie de lui faire confiance. Et c'est agréable.
Pouvoir être moi-même, puisqu'il n'y a que celle-là qu'il connait. C'est reposant.
Je n'ai pas de rôle à jouer, rien à composer.
C'est simple, et en même temps, j'ai la sensation de pouvoir tomber à tout moment, parce que je vis sans filet.
Je tente un coup de poker à chaque confidence.
Et c'est grisant de voir qu'il ne s'éloigne pas pour autant.


Il n'a pas peur, non plus, de cette vague d'affection.
Enfin, je crois.
Il n'en a pas peur, mais il n'en joue pas, non plus.
Il est là. Jamais très loin.
Et son sourire suffit à me donner envie de rester sur cette voie :

Être moi-même, et en être fière.
Et qui sait ? Peut-être que je deviendrai quelqu'un de meilleur.


http://petrouschka.cowblog.fr/images/1377156660128284020805397077288n.jpg
Et je crois bien que je l'aime.

***
I'm just a kid like everyone else~

I don't wanna be your hero

Mercredi 11 novembre 2015 à 13:44

Et me voilà seule, à nouveau, entre ces quatre murs vierges de souvenirs.
Les choses ne s'annonçaient pas trop mal,
Même si tout semblait un peu flou, et que rien n'apparaissait joué d'avance.

Puis, petit à petit, j'ai découvert tes parts d'ombre. Alors, je t'ai livré les miennes.
Mais tu n'en as eu que faire. Mes souffrances passées ne te semblaient pas importantes.
Elles étaient accessoires. Des gadgets. Je devais tirer un trait dessus. Tourner la page.
Tu n'as pas compris, je crois, l'importance que ces évènements-là ont eu pour moi.
Et quand j'ai voulu te l'expliquer, tu m'as noyée sous les "oui, mais...".

Sais-tu combien ces mots si froids, si raides, si pleins de... sciences, et si vides d'émotions,
Imagines-tu seulement combien ils ont ébranlé mes certitudes à propos de toi ?
Je savais nos sensibilités différentes, mais pas à ce point...

J'ai cru d'abord que je te jugeais trop vite,
J'ai cru que mon malaise n'était dû qu'aux trop grandes différences entre then & now.
J'ai voulu prendre un peu de distance, un peu de temps,
Créer, retrouver ce manque trop vite dissipé.

Mais il n'est jamais revenu, ce manque.
A la place, je me suis rendue compte que j'avais peur.
Peur d'avoir fait confiance trop vite et de t'avoir donné les clefs pour me blesser.
Peur de devoir affronter ce jugement, encore.


So let me go,
I don't wanna be your hero...


http://petrouschka.cowblog.fr/images/Hero-copie-1.jpg
 


Ces jours vides.

Samedi 7 novembre 2015 à 17:42

Je n'aime pas ces fins d'après-midi sous un ciel bouché de nuages,
Ces jours lourds et immobiles, sans lumière et sans vie,

Ces journées où j'erre, cherchant l'inspiration.
Le mot, le son qui, peut-être, m'aidera à repartir là-bas.
Ces journées où rien ne vient.

Ces jours vides.


Devenir personne

Dimanche 13 septembre 2015 à 21:53

A vouloir faire comme
tout le monde,
On finit par devenir

Personne.

http://petrouschka.cowblog.fr/images/visagebouchenoirblanc300x233-copie-1.jpg

Good morning~

Mercredi 9 septembre 2015 à 6:00

La vie est faite de rencontres.
Il y a les invisibles, les anonymes...
Il y a les gens avec qui nous ne dépasseront jamais les politesses banales,
il y a ces gens qui deviendront des compagnons de route
pour une poignée de jours, de semaines ou de mois...
Oh, bien sûr, il y a aussi les
Amis, ceux qui seront "toujours" là, quoiqu'il arrive.

Et puis, il y a les imprévues, les inattendues.
Ces rencontres qui nous paraissent si improbables,
et en même temps, d'une évidence si désarmante
qu'on ne peut qu'y croire.


Il y a, je pense, des êtres que nous sommes amenés à rencontrer,
que nous devons rencontrer, par quelque moyen que ce soit.
Des gens qui nous apportent quelque chose,
et à qui nous sommes en mesure de le rendre,

ce petit quelque chose qui nous est parfois essentiel.

Chérissez ces rencontres-là.
Parce qu'en général,
si vous les écoutez, si vous leur parlez,
ces gens-là, que le destin a mis sur votre chemin,
peuvent contribuer à faire de vous
quelqu'un de meilleur.



http://petrouschka.cowblog.fr/images/OTM.jpg
C'est, en tout cas, ce qu'il a fait pour moi.

 

<< Regarder Devant Soi | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Faire Machine Arrière >>

Créer un podcast